Contre l’économie d’État. Par Frédéric Bastiat

BASTIATContre l’économie d’État. Par Frédéric Bastiat, Paris, juin 2014, Berg International.

Postface de Damien Theillier

L’éditeur parisien Berg International vient de rééditer une série de textes de Frédéric Bastiat sous le titre : Contre l’économie d’État. Ces textes font partie d’un recueil de petits pamphlets de Bastiat intitulé : Ce qu’on voit et ce qu’on ne voit pas, datant de 1850 [1].

Frédéric Bastiat (1801-1850) est un économiste et homme politique français, fort méconnu en France, bien que reconnu comme un auteur de première importance dans de nombreux autres pays. Il fut le contemporain d’Alexis de Tocqueville, auprès de qui il siégea à l’Assemblée nationale. Lire la Suite →

Mandeville : l’homme du diable ?

mandevilleL’éditeur Berg International réédite, dans sa petite collection, la célèbre Fables des abeilles de Bernard Mandeville, avec une postface de Damien Theillier. Présentation :

« Man Devil », tel fut le surnom donné ironiquement à cet écrivain d’origine française, né en 1670 à Rotterdam. Ses parents étaient huguenots et s’étaient réfugiés en Hollande, fuyant les persécutions religieuses. Par la suite, Mandeville s’installa comme médecin à Londres et y écrivit ses livres en anglais. Il traduisit d’abord les fables de La Fontaine en anglais. Et en 1705 il publia lui-même une fable, La Ruche mécontente, ou les coquins honnêtes gens. En 1714, la fable fut rééditée, mais accompagnée de vingt Remarques.

La page de titre de cette édition de 1714 est la suivante : « La Fable des Abeilles ou les vices privés font le bien public contenant plusieurs discours qui montrent que les défauts des hommes, dans l’humanité dépravée, peuvent être utilisés à l’avantage de la société civile, et qu’on peut leur faire tenir la place des vertus morales ». Lire la Suite →

Boutique Nicomaque Amazon

Boutiquehttp://astore.amazon.fr/nicomaque03-21

Conseils au débutant réaliste. Par Etienne Gilson (1935)

gilsonVADE MECUM en 30 points – Par Etienne Gilson[1]

Télécharger le pdf ici.

 

1. — Le premier pas sur la voie du réalisme est de s’apercevoir qu’on a toujours été réaliste ; le deuxième est de s’apercevoir que, quoi que l’on fasse pour penser autrement, on n’y arrivera jamais ; le troisième est de constater que ceux qui prétendent penser autrement, pensent en réalistes dès qu’ils oublient de jouer un rôle. Si l’on se demande alors pourquoi, la conversion est presque achevée. Lire la Suite →

On en parle

Image

Sur MeilleurMobile.com :

Révise ton bac d’abord

Le langage n’est-il qu’un outil ? L’histoire ne serait-elle qu’une suite d’événements? Que pouvons-nous savoir des autres ? Peut-on désirer sans souffrir ? Est-il plus facile de connaître autrui que de se connaître soi-même ? ou encore Toutes les inégalités sont-elles des injustices ? Vous vous rappelez forcément du sujet que vous avez eu au bac de philo. La reine des sciences qui donne traditionnellement le coup d’envoi des épreuves du baccalauréat, soit dans 3 jours, est expliquée dans une application pour vous aider dans vos révisions, et pour les inconditionnels fans de la matière ou encore ceux qui veulent reprendre les bases de la discipline. Lire la Suite →

Playlist Deezer printemps 2014

nico logo 2
Une petite sélection de morceaux smooth jazz écoutés ces dernières semaines sur Deezer au fil de mes travaux.

A écouter ici : http://www.deezer.com/playlist/848428631 Lire la Suite →

Le capitalisme pour tous

de soto mysèreHernando de Soto est un économiste péruvien, président de l’Institut pour la liberté et la démocratie (Lima, Pérou). Il s’est fait connaître avec la parution en 2000 du livre The Mystery of Capital. Cet ouvrage a fait l’objet d’une traduction française, sous le titre : Le Mystère du capital. Pourquoi le capitalisme triomphe en Occident et échoue partout ailleurs, réédité en poche chez Flammarion en 2010. Avec son institut, il se consacre, par le biais d’un travail sur le terrain, à la compréhension des causes juridiques de l’exclusion économique et à la présentation aux gouvernements et aux institutions civiles des moyens permettant de mettre en place une politique économique et sociale susceptible d’assurer progrès et prospérité à tous les agents économiques. Lire la Suite →

Tout pouvoir aime la guerre

alain marsVoici un très beau texte d’Alain (Émile Chartier) sur la guerre. 

« Dis-moi, qu’as-tu appris à la guerre ? – A mieux compter sur mon corps, que je croyais fragile, et que la crainte d’être malade est la cause principale des maladies. Encore, qu’as-tu appris à la guerre ? Lire la Suite →

Le commerce, rempart contre la guerre. Par Gustave de Molinari (1819-1912)

Molinari

La guerre est un sujet qui pourrait bien tomber au bac de philo. Voici une analyse qui peut servir d’argumentaire anti-guerre.

Résumé en forme de syllogisme : Lire la Suite →

Votez pour l’appli Cours de Philo !

votezCliquez ici et partagez:

https://www.thunderclap.it/fr/projects/12491-appli-cours-de-philo

 

Guide de survie au milieu des zombies

Téléchargez l’appli iPhone Cours de Philo :https://itunes.apple.com/fr/app/cours-de-philo/id881014403?mt=8

zombies

L’appli iphone Cours de Philo 2014 est en ligne

https://itunes.apple.com/fr/app/cours-de-philo/id881014403?mt=8

photo1

Cours de philo est la première application philo complètement gratuite et réalisée par un professeur de philosophie. Pour préparer un concours et surtout le bac en juin, l’appli vous guidera à travers 50 citations expliquées sur tous les thèmes du programme de philo. Elle conviendra également à tous ceux qui veulent s’initier aux grands penseurs de la civilisation.

Cette application d’initiation et de révision pour le bac s’appuie sur le livre Un chemin de liberté, la philosophie de l’Antiquité à nos jours, publié en septembre 2013 et déjà un grand succès de librairie. Lire la Suite →

La guerre, prépas scientifiques, concours 2014-2015

liberte-constant

Y a-t-il des guerres justes ? Faut-il toujours condamner la guerre ? La paix n’est-elle qu’absence de guerre ? Faut-il vouloir la paix à tout prix ?

Éléments de problématisation

La guerre peut paraître une bonne chose, à cause des traits nombreux d’héroïsme qu’elle suscite. Un professeur de philosophie, Paul Mabille, écrivait en 1884 que « la guerre améliore les peuples, élimine les faibles et fortifie les caractères. Ainsi donc, la fin de toute guerre serait la fin du monde et désormais régnerait sur l’univers l’immobilité funeste du néant ».

Mais, en définitive, n’est-elle pas simplement l’assassinat en grand d’un peuple par un autre peuple ? En quoi serait-elle moins un crime que n’importe quel assassinat ? Lire la Suite →

Deux apologies de la guerre : de Maistre et Nietzsche

nietzscheLa guerre indispensable à la civilisation selon Nietzsche

« C’est un songe creux de belles âmes utopiques que d’attendre encore beaucoup de l’humanité dès lors qu’elle aura désappris à faire la guerre (voire même de mettre tout son espoir en ce moment-là). Lire la Suite →

Pour une autre Europe

« La Communauté européenne est une manifestation de l’identité européenne. Ce n’est pas la seule. » Margaret Thatcher.

Deux conceptions de l’Europe s’affrontent. La première pense qu’une zone de marché unique ne peut pas fonctionner si une autorité centrale ne se préoccupe pas d’organiser pour chaque activité un ensemble préalable de règles et de normes communes. C’est la position de la Commission de Bruxelles, celle de son Président, mais aussi celle du gouvernement français.

L’autre approche considère que l’harmonisation des règles et des normes ne doit pas être "organisée" a priori par une autorité centrale, mais ne peut être que le produit de la libre concurrence interétatique sur un marché libéré de toute entrave douanière et administrative ; c’était l’esprit de l’Acte Unique de 1985. C’était aussi l’esprit du discours de Margaret Thatcher à Bruges en Belgique  le 20 septembre 1988. Lire la Suite →

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 143 autres abonnés

%d bloggers like this: