Publicités

Archives de Tag: Damien Theillier

Frédéric Bastiat et le miracle du marché libre

a119c-chienbastiatUn miracle, le libre marché ? N’est-ce pas très légèrement exagéré, une louange un tantinet idéologique…?

Eh bien, à y réfléchir correctement, comme le fait ici Damien Theillier, non.

Le libre marché permet la coopération décentralisée de millions ou de milliards de personnes qui ne se connaissent pas, et ce de manière décentralisée, pour produire des millions de services, sans qu’un manager – ou un dictateur – ne soit aux commandes. Voilà qui est plutôt intéressant, n’est-ce pas ? Notamment en ce qui concerne le développement.

Ressources :

Le marché libre expliqué : Bastiat, Hayek et Friedman

Contre l’économie d’État. Par Frédéric Bastiat

La main invisible du marché

Les nouvelles objections contre le marché

SUIVRE LE MOOC DE DAMIEN THEILLIER
Pour suivre ce MOOC en bénéficiant des ressources complémentaires, des quizz et d’un espace de discussion en ligne, inscrivez-vous : http://www.ecoleliberte.fr/inscription/

S’ABONNER SUR LA CHAINE YOUTUBE : http://bit.ly/2dq6tnI

A SUIVRE :
– Site Web: http://www.ecoleliberte.fr/
– Facebook: https://www.facebook.com/ecoleliberte/
– Twitter: https://twitter.com/Ecole_liberte

Publicités

Frédéric Bastiat, les deux morales

bastiat-2-moralesQu’est-ce que la morale ? N’y a-t-il qu’un type de morale ? Dans cette quatorzième session sur l’apport de Frédéric Bastiat, Damien Theillier rappelle la différence entre morale philosophique ou religieuse et morale économique, c’est-à-dire la morale du coeur et la morale de l’intelligence. La morale économique nous équipe pour mieux comprendre les conséquences « inattendues » de décisions politiques et le risque d’abus et de spoliation.

L’impôt est-il toujours juste ? Sert-il toujours la dépense réellement « commune ». Frédéric Bastiat en doutait fortement et voyait déjà la manipulation fiscale que les gouvernements pouvait entreprendre, comme le montre Damien Theillier dans cette treizième session sur Bastiat.

SUIVRE LE MOOC DE DAMIEN THEILLIER
Pour suivre ce MOOC en bénéficiant des ressources complémentaires, des quizz et d’un espace de discussion en ligne, inscrivez-vous : http://www.ecoleliberte.fr/inscription/

 

tartuffe

 

Frédéric Bastiat expliqué. Ce qu’on voit et ce qu’on ne voit pas. Par Damien Theillier

captureDans cette onzième session Damien Theillier expose la grande leçon de Frédéric Bastiat, selon laquelle en économie politique il y a « ce qu’on voit et ce qu’on ne voit pas ».

Cliquez ici pour accéder directement à la vidéo sur youtube

 

SUIVRE LE MOOC DE DAMIEN THEILLIER

Pour suivre ce MOOC en bénéficiant des ressources complémentaires, des quizz et d’un espace de discussion en ligne, inscrivez-vous : http://www.ecoleliberte.fr/inscription/

S’ABONNER SUR LA CHAINE YOUTUBE : http://bit.ly/2dq6tnI
A SUIVRE :
– Site Web: http://www.ecoleliberte.fr/
– Facebook: https://www.facebook.com/ecoleliberte/
– Twitter: https://twitter.com/Ecole_liberte

Auguste Comte et le positivisme

Auguste Comte et le positivismeOn entend souvent parler de positivisme mais ce terme recouvre une variété de sens qui le rend difficile à cerner. Auguste Comte (1798-1857), son fondateur, revendique le positivisme comme une philosophie qui admet pour seule démarche rigoureuse la méthode expérimentale. C’est l’idée que la démarche des sciences physiques pourrait s’appliquer à l’ensemble des savoirs, y compris à la morale et à la politique.

Comte versus Descartes Lire la Suite →

Dans la revue « les dossiers de la philosophie » (n°2)

11251265_10205743656726186_2642141259531015874_o

Charlie Hebdo va-t-il trop loin ?

Damien Theillier CNN 4

Interviewé sur CNN à propos de Charlie Hebdo, j’ai rappelé quelques principes élémentaires, relatifs à la liberté d’expression et à la philosophie de la liberté en général (même si la chaîne de télévision américaine n’a retenu qu’un seul point pour son sujet). En voici un résumé :

  • Le premier principe est un principe juridique, c’est le droit de s’exprimer librement sans être censuré. L’État n’est pas juge du vrai et du faux, et quand il veut l’être, il devient despotique.  Son rôle est de protéger par la loi ce droit, y compris le droit d’exprimer des propos jugés faux, choquants, déviants. Aucune opinion ne doit être interdite d’expression ou criminalisée tout simplement parce que le vrai ne peut émerger sans confrontation avec le faux. La vérité a tout à gagner à la liberté.
  • Le second principe est un principe éthique, c’est l’exercice responsable de ce droit d’expression, fondé sur la vertu morale de prudence. La liberté d’expression doit s’accompagner de raison(s), particulièrement dans un contexte de graves tensions politiques. Il y a d’autres façons de promouvoir la paix et la liberté que d’attaquer systématiquement ses adversaires par la haine et l’insulte. La critique honnête et argumentée, respectueuse de l’autre, vaut mieux que la provocation gratuite et l’humiliation.

C’est ce second point qui a été retenu dans l’interview de CNN :

« I believe from a moral point of view it is not good to systematically, and gratuitously go on the attack, » Damien Theillier, Coppet Institute president, said. « You drift in a useless direction. » (voir la vidéo ci-dessous).

Plus grave, les journalistes de Charlie Hebdo se trompent de cible. Plus encore que l’islam, c’est la loi en France qui menace la liberté d’expression. La loi Pleven par exemple (1972) a introduit le délit de provocation à la haine et à la discrimination. Un délit impossible à prouver tant la haine est un concept flou et subjectif. La loi Gayssot (1990) a créé un délit d’opinion sur la Shoah, ce qui est contradictoire avec le concept même de science, car la science remet en cause par nature les certitudes précédemment acquises. Quant à la Halde, Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (2004), elle est chargée de traquer les criminels par la pensée (cf. 1984).

Par ailleurs, dans ses caricatures, Charlie Hebdo ne s’en prend pas seulement aux religions, il fait de la liberté économique sa cible privilégiée. Le libre marché est dénoncé comme quelque chose de vulgaire, d’immoral et de répugnant. Il y a là une contradiction manifeste, quand on prétend défendre la liberté. Car la liberté ne se tronçonne pas et il ne saurait y avoir de vraie justice sans libertés économiques : liberté d’acheter et de vendre, liberté d’entreprendre, d’embaucher et de licencier, liberté de circuler, liberté de disposer du fruit de son travail, sans crainte d’être spolié.

Ce dont nous avons donc besoin aujourd’hui, plus que jamais, c’est d’un combat énergique sur le terrain éducatif et culturel pour défendre toutes les libertés : liberté d’expression, liberté religieuse, liberté scolaire… et liberté économique. Au-delà des clivages politiques et religieux, c’est ce combat seul qui peut rassembler tous les Français, qu’il soient de gauche ou de droite, qu’ils soient musulmans, juifs, chrétiens, athées ou agnostiques.

Edmond About et la crise de la Grèce

Edmond AboutLa liberté suivi de la Grèce contemporaine (extrait)
Berg International, juin 2014
Postface de Damien Theillier

Edmond About est un romancier du XIXe siècle, connu pour son livre L’homme à l’oreille cassée qui inspira Hergé. Aujourd’hui tombé dans l’oubli, il est néanmoins revenu sur le devant de la scène avec les déboires de la Grèce en 2010.

En effet, en 1855, dans La Grèce contemporaine, qui est à la fois un récit de voyage et un redoutable pamphlet, il décrivait la Grèce comme un pays qui « vit en pleine banqueroute depuis le jour de sa naissance ». Et il ajoutait : « si la France et l’Angleterre se trouvaient seulement une année dans cette situation, on verrait des catastrophes terribles ».

Ces propos n’ont pas été complètement oubliés. En 2011, c’est un journal Allemand,Die Zeit, qui avait publié un chapitre de La Grèce contemporaine sur les finances, au moment où les instances bruxelloises tentaient de sauver la Grèce. Die Zeit expliquait que les plans de sauvetage et les réformes resteraient vains et inefficaces tant que la Grèce n’aurait pas adopté des institutions moderne et réduit le nombre de ses fonctionnaires. Lire la Suite →

Pourquoi la propriété est-elle le fondement d’un ordre social juste ?

cousin société idéaleVictor Cousin, La société idéale
Berg International, juin 2014
Postface de Damien Theillier

« La propriété est sacrée parce qu’elle représente le droit de la personne elle-même. »
Victor Cousin, La société idéale

La société idéale, est un petit livre admirable de Victor Cousin, qui vient d’être réédité par l’éditeur Berg International.

Victor Cousin est un philosophe et homme politique français, né à Paris le 28 novembre 1792 et mort à Cannes le 14 janvier 1867. Il est connu pour être le penseur de l’ « éclectisme », sa théorie des quatre systèmes élémentaires qui renferment l’histoire entière de la philosophie : le sensualisme, l’idéalisme, le scepticisme et le mysticisme. Chaque système, selon lui, renferme sa part de vérité. Lire la Suite →

Contre l’économie d’État. Par Frédéric Bastiat

BASTIATContre l’économie d’État. Par Frédéric Bastiat, Paris, juin 2014, Berg International.

Postface de Damien Theillier

L’éditeur parisien Berg International vient de rééditer une série de textes de Frédéric Bastiat sous le titre : Contre l’économie d’État. Ces textes font partie d’un recueil de petits pamphlets de Bastiat intitulé : Ce qu’on voit et ce qu’on ne voit pas, datant de 1850 [1].

Frédéric Bastiat (1801-1850) est un économiste et homme politique français, fort méconnu en France, bien que reconnu comme un auteur de première importance dans de nombreux autres pays. Il fut le contemporain d’Alexis de Tocqueville, auprès de qui il siégea à l’Assemblée nationale. Lire la Suite →

Votez pour l’appli Cours de Philo !

votezCliquez ici et partagez:

https://www.thunderclap.it/fr/projects/12491-appli-cours-de-philo

 

L’appli iphone Cours de Philo 2014 est en ligne

https://itunes.apple.com/fr/app/cours-de-philo/id881014403?mt=8

photo1

Cours de philo est la première application philo complètement gratuite et réalisée par un professeur de philosophie. Pour préparer un concours et surtout le bac en juin, l’appli vous guidera à travers 50 citations expliquées sur tous les thèmes du programme de philo. Elle conviendra également à tous ceux qui veulent s’initier aux grands penseurs de la civilisation.

Cette application d’initiation et de révision pour le bac s’appuie sur le livre Un chemin de liberté, la philosophie de l’Antiquité à nos jours, publié en septembre 2013 et déjà un grand succès de librairie. Lire la Suite →

Deux présentations de synthèse pour le bac

Abbiamo bisogno di un governo mondiale dell’economia e della finanza?

Damien_TheillierDamien Theillier, professore di filosofia, ha scritto un articolo su un argomento scottante: il rapporto delle forme di controllo dell’economia e la finanza nel quadro della mondializzazione. Il prof. Theillier appartiene alla scuola liberale francese, aggiornata al punto di vista “austriaco”. 

Damien Theillier*, Novembre 2011 (archives)

Il Consiglio Pontificio Giustizia e Pace ha pubblicato lunedi 24 Ottobre un documento in forma di manifesto per gli indignati dal titolo “Per una riforma del sistema finanziario e monetario internazionale nella prospettiva di una autorità pubblica a competenza universale“. Sottolineiamo che questo testo non è un documento ufficiale del Magistero. Proviene da un semplice Consiglio, senza una autorità dottrinale particolare. In vista della riunione del G20 a Parigi, ha fatto appello all’istituzione di un governo mondiale, ad una “autorità sovranazionale”, chiamata anche “autorità politica mondiale”. Lire la Suite →

Revue de presse : un article sur mon livre dans La Tribune.

La TribuneExtrait d’un article du journaliste Robert Jules dans La Tribune.

La philosophie est à la mode depuis plusieurs années. Un public de plus en plus large souhaite avoir des réponses aux questions existentielles. Quelques stars occupent le terrain. D’autres ouvrages paraissent qui méritent le détour.

« Que puis-je savoir ? » « Que dois-je faire ? » « Que m’est-il permis d’espérer ? » Depuis quelques années, la philosophie à la cote à la Bourse des idées. On la trouve partout. Elle a ses festivals, ses magazines, ses cafés, ses universités populaires… et ses héros médiatiques (Michel Onfray, Luc Ferry, Alain Finkielkraut, André Comte-Sponville) qui vendent leurs livres par dizaines de milliers d’exemplaires. Lire la Suite →

Un chemin de liberté : La philosophie de l’Antiquité à nos jours

couv une chemin de libertéParaît le 4 septembre 2013.
Commandez-le dès aujourd’hui.

Présentation du livre et extrait : Lire la Suite →

%d blogueurs aiment cette page :