Publicités

Archives de Catégorie: t.jefferson

#318

« Eclairez le peuple, globalement, et la tyrannie et les oppressions de corps et d’esprit s’évanouiront comme des esprits a l’aube du jour. »

— Thomas Jefferson (1743 – 1826)

Source : Interview ??? (18??)

V.O. : « Enlighten the people, generally, and tyranny and oppressions of body and mind will vanish like spirits at the dawn of day. »

Publicités

#271

« Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées prêtes au combat. Si le peuple américain permet un jour que des banques privées contrôlent leur monnaie, d’abord par l’inflation, ensuite par la déflation, les banques et les entreprises qui fleuriront autour d’elles priveront le peuple de toute possession jusqu’à ce que leurs enfants se réveillent sans toit sur la terre que leurs pères avait conquise. »

— Thomas Jefferson

Source : ?? (1802)

V.O. : « I believe that banking institutions are more dangerous to our liberties than standing armies. If the American people ever allow private banks to control the issue of their currency, first by inflation, then by deflation, the banks and corporations that will grow up around the banks will deprive the people of all property until children wake-up homeless on the continent their fathers conquered. »

#182

« Chez vous, chers citoyens, vous-mêmes savez au mieux si nous avons fait bien ou mal. La suppression d’agences non nécessaires, d’inutiles établissements et dépenses, nous a permis d’interrompre nos taxes internes. Celles-ci couvrant notre terre d’agents, et ouvrant nos portes à leurs intrusions, avaient déjà entamé ce processus de sanction intime qui, une fois lancé, peut rarement être empêché d’atteindre successivement chaque article de produit et de propriété. »

— Thomas Jefferson,

Source : « Second Inaugural Address » (March 4, 1805) in The Works of Thomas Jefferson, Federal Edition (New York and London, G.P. Putnam’s Sons, 1904-5). Vol. 10.

V.O. : « At home, fellow citizens, you best know whether we have done well or ill. The suppression of unnecessary offices, of useless establishments and expenses, enabled us to discontinue our internal taxes. These covering our land with officers, and opening our doors to their intrusions, had already begun that process of domiciliary vexation which, once entered, is scarcely to be restrained from reaching successively every article of produce and property. »

#99

« L’homme qui choisirait la sécurité plutôt que la liberté ne mérite aucune des deux. »

— Thomas Jefferson

Source : …

V.O. : « The man who would choose security over freedom deserves neither. »

%d blogueurs aiment cette page :