Archives de Catégorie: jf.revel

Jean-François Revel : les catastrophes ferroviaires et la mentalité anti-libérale

Jean-François Revel prend ici l’exemple concret des trains, en France et en Grande Bretagne, pour illustrer l’omniprésence de la mentalité antilibérale, qui jaillit comme un cri du cœur en toute occasion, notamment lors d’une catastrophe ferroviaire (Voir aussi la vidéo tout en bas). Ainsi, après le déraillement du train en gare de Brétigny en juillet 2013, a-t-on entendu à la radio le porte-parole des usagers de la SNCF déclarer : « on a sacrifié la sécurité sur l’autel de la rentabilité » ! Comme si un monopole public ne sacrifiait pas, à l’inverse, la rentabilité sur l’autel de la sécurité… de ses employés (syndiqués) !

Cette mentalité persiste à l’encontre de toute l’expérience historique du vingtième siècle et même de la pratique actuelle de la quasi-totalité des pays. Comme l’écrit si joliment Revel : « L’antilibéral est un mage qui se proclame capable de marcher sur les flots mais qui prend grand soin de réclamer un bateau avant de prendre la mer. » Lire la Suite →

Advertisements

#297

‎ »Il y a un paradoxe : un pays peut être énormément étatisé sans être gouverné. La France est un pays sur-étatisé mais sous-gouverné. »

— Jean-François Revel

Source : La France est sur-étatisée mais sous-gouvernée (1996 ?)

#261

« Cette donnée profonde de la culture française – les inégalités dictées par la puissance et les corporations publiques sont bonnes, celles résultant des différences entre les activités des individus sont mauvaises – explique l’échec permanent du libéralisme en France. »

— Jean-François Revel

Source : Les libéraux français étaient-ils libéraux ? (1998 ?)

%d blogueurs aiment cette page :