Archives de Catégorie: jb.say

Say vs Smith : entre le capital et le travail, il y a l’entrepreneur

alain laurent la philosophie liberaleEn préparant ma conférence du 14 septembre : la liberté est-elle une idée française (voir ici), j’écoutais Raphaël Enthoven dans un émission sur le libéralisme que j’avais archivée. Il recevait le 11 septembre 2009 Alain Laurent* et Valérie Charolles* en “live” à la fête de l’Humanité.

L’émission est structurée en 3 parties que vous pouvez télécharger ici :

Alain laurent vs charolles1

Alain laurent vs charolles2

Alain laurent vs charolles3

Un débat autour d’Adam Smith et de la nature du libéralisme

L’enjeu du débat n’apparaît pas clairement au départ. Valérie Charolles se présente comme libérale et disciple d’Adam Smith. Selon elle, Adam Smith aurait introduit une sorte de hiérarchie entre d’une part la valeur-travail (primordiale) et d’autre part la valeur-capital (secondaire). De là, elle reproche au capitalisme actuel de s’être éloigné de ses sources théoriques en privilégiant la valeur-capital au détriment de la valeur-travail. Le capitalisme serait devenu anti-libéral et donc le libéralisme authentique devrait devenir anti-capitaliste… Lire la Suite →

Advertisements

#72

« Administrer ce qui devrait être abandonné à soi-même, c’est faire du mal aux administrés, et leur faire payer le mal qu’on leur fait comme si c’était un bien. »

— Jean-Baptiste Say

Source : Traité d’économie politique (1803), partie 1, chap. 13

V.O. : …

#71

« Ainsi n’y a-t-il pas d’opinion extravagante qui n’ait été appuyée sur des faits, et c’est avec des faits qu’on a souvent égaré l’autorité publique. La connaissance des faits, sans la connaissance des rapports qui les lient, n’est que le savoir non digéré d’un commis de bureau. »

— Jean-Baptiste Say

Source : Traité d’économie politique (1803), Discours préliminaire

V.O. : …

#14

« On n’est jamais mieux gouverné que lorsqu’il n’y a pas de gouvernement. »

— Jean-Baptiste Say

Source : …

V.O. : …

%d blogueurs aiment cette page :