Publicités

Archives de Catégorie: individu

Bac de philo 2016 : comment parler de la liberté en philosophie ?

applicoursdephiloPar Damien Theillier, professeur de philosophie, auteur du blog : nicomaque.com

Le bac de philo approche. Chaque année, sont donnés au programme un certain nombre de notions ainsi qu’une liste d’auteurs académiques, de Platon à Sartre, pour résumer.

C’est un programme éclectique, qui laisse au professeur une grande marge de manœuvre pour faire les choix qui conviennent à son cours. La contrainte étant de donner aux élèves un aperçu suffisamment complet des grandes écoles de pensée, afin qu’ils puissent traiter les sujets du bac sans faire de récitation, mais en exerçant leur jugement et leur raisonnement.

Plutôt que de confiner le libéralisme dans l’étude de quelques auteurs canoniques, anciens ou modernes, il m’a toujours semblé plus utile de montrer que des philosophies comme celles d’Aristote, de S. Thomas, de Descartes, de Spinoza, de Schopenhauer, d’Alain, de Nietzsche ou même de Freud, comportent de nombreuses affinités avec la pensée libérale, telle qu’on la trouve formulée chez les auteurs estampillés « officiellement » comme libéraux dans les manuels, comme Smith, Locke, Tocqueville, ou Constant. Lire la Suite →

Publicités

Doit-on obéissance aux lois de son pays ? Par Christian Michel

christian michel

(video sur youtube ici et lien pour télécharger le mp3 ici)

Christian Michel est un philosophe et un économiste d’une grande sagesse mais c’est aussi un remarquable pédagogue. Je le remercie de m’avoir autorisé à publier son texte. Merci aussi à SFL France (en particulier Marc Lassort) pour la vidéo.

Doit-on obéir à la législation de son pays ? Il y a quelques années, ma réponse à cette question était très indulgente : Si obéir à la législation vous fait plaisir, si vous avez l’impression que cette soumission favorise votre épanouissement personnel, il ne faut pas vous priver, mon ami. Respectez la loi.

Je dois ajouter qu’en ce qui me concerne, cette obéissance ne m’apporte aucune satisfaction. Au contraire. La législation des pays où j’ai résidé m’a toujours paru arbitraire, stupide, contradictoire, humiliante pour ceux auxquels elle s’appliquait et singulièrement partiale en faveur de ceux qui la faisaient. Lire la Suite →

#356

« Les Droits individuels ne peuvent pas être soumis à un vote public : une majorité n’a pas le Droit de voter pour supprimer les Droits d’une minorité. La fonction politique des Droits est précisément de protéger les minorités contre l’oppression des majorités (et la plus petite minorité sur terre est l’individu). »

— Ayn Rand

Source : La vertu d’égoïsme , 1964

#354

« Tout groupe, ou « collectif », n’est qu’un rassemblement de personnes. Un groupe ne peut avoir d’autres Droits que résultant des Droits des individus qui le composent. »

— Ayn Rand

Source : La vertu d’égoïsme , 1964

#337

‎ »Le monde avance grâce à des individus qui poursuivent leur propre intérêt. Les grandes réalisations de la civilisation ne sont pas sorties des administrations étatiques. »

— Milton Friedman

#160

« Eh quoi ! est-il donc si difficile de laisser les hommes essayer, tâtonner, choisir, se tromper, se rectifier, apprendre, se concerter, gouverner leurs propriétés et leurs intérêts, agir pour eux-mêmes, à leurs périls et risques, sous leur propre responsabilité ; et ne voit-on pas que c’est ce qui les fait hommes ? Partira-t-on toujours de cette fatale hypothèse, que tous les gouvernants sont des tuteurs et tous les gouvernés des pupilles ? »

— Frédéric Bastiat

Source : Œuvres complètes (1870), t. 6, partie Harmonies Économiques, chap. Des Salaires

#154

« Les gouvernements n’apprennent jamais ; seuls les gens apprennent. »

— Milton Friedman

Source : cité par Jonathon Green dans The Cynic’s Lexicon (années 1980)

V.O. : « Governments never learn. Only people learn. »

#147

« Parce qu’on n’a pas le droit de refuser sa vie à un autre, même si on est en désaccord avec elle, parce que chacun a le droit de vivre la vie qu’il désire si elle ne nuit pas à autrui et parce que la discrimination n’a pas sa place en Amérique. »

— Brad Pitt

Source : cité par le Huffington Post (17 september 2008)

V.O. : « Because no one has the right to deny another their life, even though they disagree with it, because everyone has the right to live the life they so desire if it doesn’t harm another and because discrimination has no place in America. »

#132

« C’est une énorme simplification que de parler de l’esprit Américain. Chaque Américain a son propre esprit. Il est absurde d’attribuer quelconques résultats et vertus ou méfaits ou vices d’Américains individuels à l’Amérique comme telle… Ce qui rend le peuple Américain différent des autres peuples tient à l’effet produit par les pensées et actions d’innombrables Américains non-ordinaires. »

— Ludwig von Mises

Source : Theory and History (pp. 191–92) (1957)

V.O. : « It is an enormous simplification to speak of the American mind. Every American has his own mind. It is absurd to ascribe any achievements and virtues or any misdeeds and vices of individual Americans to America as such. . . . What makes the American people different from any other people is the joint effect produced by the thoughts and actions of innumerable uncommon Americans. »

#83

« Toute action rationnelle est économique. Toute activité économique est une action rationnelle. Toute action rationnelle est avant tout une action individuelle. Seuls les individus pensent. Seuls les individus raisonnent. Seuls les individus agissent. »

— Ludwig von Mises

Source : Socialism: An Economic and Sociological Analysis (1922), deuxième partie, section 1, chapitre 5

V.O. : « All rational action is economic. All economic activity is rational action. All rational action is in the first place individual action. Only the individual thinks. Only the individual reasons. Only the individual acts. »

%d blogueurs aiment cette page :