Publicités

Archives de Catégorie: impot

#376

«  »Un meurtre est un meurtre, un vol est un vol, qu’ils soient commis par un homme contre un autre, ou par un groupe, ou même par la majorité de la population d’un territoire donné. Que la majorité appuie ou cautionne le vol ne change rien à la nature criminelle de l’acte ni à la gravité de l’injustice. »

— Murray N. Rothbard

Source : La nature de l’Etat, in Ethique de la liberté

Publicités

#375

« Le grand économiste Joseph Schumpeter avait raison de dire nettement que  la théorie qui conçoit les impôts comme l’analogue des cotisations à un club ou l’achat des services d’un médecin, par exemple, ne fait que prouver à quel point cette branche de la science sociale est éloignée des habitudes de pensée scientifiques. »

— Murray N. Rothbard

Source : La nature de l’Etat, in Ethique de la liberté

#308

« La France est un pays extrêmement fertile, on y plante des fonctionnaires, il y pousse des impôts. »

— Georges Clemenceau

#257

« Forcer un homme à payer pour la violation de sa propre liberté c’est en effet ajouter l’insulte au préjudice. Mais c’est exactement ce que fait l’Etat. »

— Benjamin Tucker

Source : Address before the Unitarian Ministers’ Institute, Salem, Massachusetts (14 octobre 1890)

V.O. : To force a man to pay for the violation of his own liberty is indeed an addition of insult to injury. But that is exactly what the State is doing.

#254

« Prendre l’argent des uns, l’extraire par la force et le donner aux autres n’est qu’un vol ordinaire. »

— David Kelley

Source : ()

V.O. : « Taking money from some, extracting it by force, to give to others is just plain theft. »

#247

« Nous ne semblons pas être en mesure de venir à bout du crime, alors pourquoi ne pas le légaliser et le taxer jusqu’à la faillite ? »

— Will Rogers

Source : ()

V.O. : « We don’t seem to be able to check crime, so why not legalize it and then tax it out of business? »

#244

« La seule différence entre un inspecteur des impôts et un taxidermiste, c’est que le taxidermiste laisse la peau. »

— Mark Twain

Source : ()

V.O. : « The only difference between a tax man and a taxidermist is that the taxidermist leaves the skin. »

#235

« La différence entre la mort et les impôts, c’est que la mort ne s’aggrave pas à chaque fois que le Congrès se réunit. »

— Will Rogers

Source : ()

V.O. : « The difference between death and taxes is death doesn’t get worse every time Congress meets. »

#209

« Toute cette discussion, cependant, est une concession à l’obscurcissement avec lequel les coutumes, la loi et la sophistication ont masqué le véritable caractère de la taxation. Il ne peut y avoir de bonne taxe ou impôt, ni de justes ; dès lors, chaque taxe appuie sa raison sur le pouvoir politique. Et le pouvoir derrière chaque levée engraisse de ses collectes, alors que le pouvoir de l’individu est proportionnellement affaibli. L’aboutissement du processus progressif de taxation est l’absorption de toute la production par l’état — ce qui est l’idéal du socialisme. »

— Frank Chodorov,

Source : Fugitive Essay (1946)

V.O. : « All this argument, however, is a concession to the obfuscation with which custom, law, and sophistry have covered up the true character of taxation. There cannot be a good tax, or a just one; therefore, every tax rests its case on political power. And the power behind every levy fattens on its collections, while the power of the individual is commensurately weakened. The ultimate of the progressive process of taxation is the absorption of all production by the state—which is the ideal of socialism. »

#182

« Chez vous, chers citoyens, vous-mêmes savez au mieux si nous avons fait bien ou mal. La suppression d’agences non nécessaires, d’inutiles établissements et dépenses, nous a permis d’interrompre nos taxes internes. Celles-ci couvrant notre terre d’agents, et ouvrant nos portes à leurs intrusions, avaient déjà entamé ce processus de sanction intime qui, une fois lancé, peut rarement être empêché d’atteindre successivement chaque article de produit et de propriété. »

— Thomas Jefferson,

Source : « Second Inaugural Address » (March 4, 1805) in The Works of Thomas Jefferson, Federal Edition (New York and London, G.P. Putnam’s Sons, 1904-5). Vol. 10.

V.O. : « At home, fellow citizens, you best know whether we have done well or ill. The suppression of unnecessary offices, of useless establishments and expenses, enabled us to discontinue our internal taxes. These covering our land with officers, and opening our doors to their intrusions, had already begun that process of domiciliary vexation which, once entered, is scarcely to be restrained from reaching successively every article of produce and property. »

#92

« Tout gouvernement est par définition une kleptocratie, i.e. le gouvernement vole la propriété des gouvernés. »

— Nebojsa Malic

Source : …

V.O. : « Every government is by definition a kleptocracy, i.e. the governing steal the property of the governed. »

#89

« Deux milliards d’impôts ! J’appelle plus ça du budget, j’appelle ça de l’attaque à main armée ! »

— Michel Audiard

Source : dans La Chasse à l’homme.

V.O. : …

#45

« Dans ce monde, rien ne peut être dit comme étant certain à l’exception de la mort et des impôts. »

— Benjamin Franklin

Source : Letter to Jean-Baptiste Leroy (13 novembre 1789)

V.O. : « In this world nothing can be said to be certain, except death and taxes. »

#34

« La chose la plus difficile à comprendre au monde est l’impôt sur le revenu. »

— Albert Einstein

Source : …

V.O. : « The hardest thing in the world to understand is the income tax. »

#29

« Il n’y a rien de tel qu’un bon impôt. »

— Winston Churchill

Source : …

V.O. : « There is no such thing as a good tax. »

%d blogueurs aiment cette page :