Publicités

Archives de Catégorie: f.chodorov

#209

« Toute cette discussion, cependant, est une concession à l’obscurcissement avec lequel les coutumes, la loi et la sophistication ont masqué le véritable caractère de la taxation. Il ne peut y avoir de bonne taxe ou impôt, ni de justes ; dès lors, chaque taxe appuie sa raison sur le pouvoir politique. Et le pouvoir derrière chaque levée engraisse de ses collectes, alors que le pouvoir de l’individu est proportionnellement affaibli. L’aboutissement du processus progressif de taxation est l’absorption de toute la production par l’état — ce qui est l’idéal du socialisme. »

— Frank Chodorov,

Source : Fugitive Essay (1946)

V.O. : « All this argument, however, is a concession to the obfuscation with which custom, law, and sophistry have covered up the true character of taxation. There cannot be a good tax, or a just one; therefore, every tax rests its case on political power. And the power behind every levy fattens on its collections, while the power of the individual is commensurately weakened. The ultimate of the progressive process of taxation is the absorption of all production by the state—which is the ideal of socialism. »

Publicités

#200

« Le citoyen est souverain seulement quand il peut conserver et jouir des fruits de son travail. Lorsque le droit de propriété est abrogé, tous les autres droits de la personne sont affaiblis, et parler d’un citoyen souverain qui n’a pas de droit absolu de propriété, c’est parler pour ne rien dire. C’est comme si vous disiez que l’esclave est libre parce qu’il est autorisé à faire ce qu’il veut (même voter, si vous le souhaitez), sauf à posséder ce qu’il produit. »

— Frank Chodorov

Source : The Income Tax: Root of all Evil

#131

« Alors que le marché libre est soi-même un mécanisme neutre envers les valeurs exprimant les désirs des hommes, quelles qu’elles puissent être, la théorie du marché libre repose sur l’acceptation tacite d’un concept purement spirituel, à savoir : que l’homme est doué de la capacité de faire des choix, du libre arbitre. »

— Frank Chodorov

Source : What Individualism Is Not in National Review (1956)

V.O. : « While the free market is itself a mechanism neutral to values expressing men’s desires, whatever they may be—the free market theory rests on the tacit acceptance of a purely spiritual concept, namely: that man is endowed with the capacity of making choices, with free will. »

%d blogueurs aiment cette page :