Introduction

Le défi auquel nous devons faire face aujourd’hui n’est plus seulement celui du socialisme, au sens traditionnel, justice sociale et égalitarisme, c’est celui d’une nouvelle idéologie : la société sans risque. La bonne société apparaît de plus en plus comme une société stable, prévisible, transparente. Une véritable peur du progrès technologique génère une demande croissante de sécurité et de protection. Et dans ce cadre, le marché est intolérable car il fonctionne selon une dynamique d’innovation, de prise de risque et d’incertitude. Paradoxe de notre temps, l’usage du terme « responsable » est omniprésent dans le discours social et politique alors que, dans le même temps, l’individu se voit de plus en plus dessaisi de la maîtrise de son destin.