Publicités

Archives de Catégorie: coursdephilosophie

L’appli iphone Cours de Philo 2014 est en ligne

https://itunes.apple.com/fr/app/cours-de-philo/id881014403?mt=8

photo1

Cours de philo est la première application philo complètement gratuite et réalisée par un professeur de philosophie. Pour préparer un concours et surtout le bac en juin, l’appli vous guidera à travers 50 citations expliquées sur tous les thèmes du programme de philo. Elle conviendra également à tous ceux qui veulent s’initier aux grands penseurs de la civilisation.

Cette application d’initiation et de révision pour le bac s’appuie sur le livre Un chemin de liberté, la philosophie de l’Antiquité à nos jours, publié en septembre 2013 et déjà un grand succès de librairie. Lire la Suite →

Publicités

Pourquoi faire de la philosophie ? Par Damien Theillier

Par Damien Theillier, professeur de philosophie, auteur du livre Un chemin de liberté. La philosophie de l’Antiquité à nos jours (septembre 2013).

La philosophie de nos jours est devenue un phénomène de masse. Elle est partout : dans les magazines, sur internet, dans les forums, à la télévision, dans les cafés. Le philosophe lui-même n’échappe pas à la starisation médiatique. Souvent d’ailleurs on invite le philosophe à s’exprimer sur des sujets qui ne sont pas de sa compétence directe, comme s’il était un prophète : la conjoncture économique, la Syrie, le réchauffement climatique etc.

Mais pour certains, la philosophie est déconnectée de la vie, elle n’est rien de plus qu’une analyse du langage, une spéculation vide sur l’inconnaissable, un jeu intellectuel stérile. De ce fait, la plupart des gens pensent que la philosophie est une perte de temps.

Alors à quoi sert la philosophie ? Pourquoi des philosophes ?

Comme nous allons le montrer, la philosophie a un but éminemment pratique, elle constitue le cadre à partir duquel l’homme peut comprendre le monde et agir sur sa propre vie. Elle fournit les outils par lesquels l’homme peut découvrir la vérité et utiliser son esprit pour améliorer sa vie. Un individu essayant de vivre sans concept ni principe éthique, serait comme quelqu’un qui essaierait de voyager dans une zone inconnue sans une carte ni boussole. Lire la Suite →

Livres à lire pour commencer en philosophie (1)

Pour commencer, voici deux livres parfaits. Lire le livre de J. Hersch à partir du Moyen-Age, après avoir lu le Pierre Hadot.

Extrait de Pierre Hadot :

« J’ai l’intention de montrer dans mon livre la différence qui existe entre la représentation que les anciens se faisaient de la philosophie et la représentation que l’on s’en fait de nos jours, habituellement, de la philosophie, tout au moins dans l’image qui est donnée aux étudiants à cause des nécessités de l’enseignement universitaire. Ils ont l’impression que tous les philosophes qu’ils étudient se sont tour à tour évertués à inventer, chacun d’une manière ou d’une autre, l’univers, ou tout au moins, s’il s’agit de philosophes contemporains, qu’ils ont cherché à élaborer un discours nouveau sur le langage. De ces théories que l’on pourrait appeler de la « philosophie générale », découlent, dans presque tous les systèmes, des doctrines ou des critiques de la morale qui tirent en quelque sorte les conséquences, pour l’homme et pour la société, des principes généraux du système et invitent ainsi à faire un certain choix de vie, à adopter une certaine manière de se comporter. Le problème de savoir si ce choix de vie sera effectif est tout à fait secondaire et accessoire. Cela n’entre pas dans la perspective du discours philosophiques.

Je pense qu’une telle représentation est une erreur si on l’applique à la philosophie de l’antiquité. Evidemment, il ne s’agit pas de nier l’extraordinaire capacité des philosophes antiques à développer une réflexion théorique sur les problèmes les plus subtils de la théorie de la connaissance ou de la logique ou de la physique. Mais cette activité théorique doit être située dans une perspective différente de celle qui correspond à la représentation courante que l’on se fait de la philosophie. Tout d’abord, au moins depuis Socrate, l’option pour un mode de vie ne se situe pas à la fin du processus de l’activité philosophique, comme une sorte d’appendice accessoire, mais bien au contraire, à l’origine, dans une complexe interaction entre la réaction critique à d’autres attitudes existentielles, la vision globale d’une certaine manière de vivre et de voir le monde, et la décision volontaire elle-même ; et cette option détermine ainsi jusqu’à un certain point la doctrine elle-même et le mode d’enseignement de cette doctrine. Le discours philosophique prend donc son origine dans un choix de vie et une option existentielle et non l’inverse ».

Après quelques repères d’histoire de la philosophie, on peut lire ces trois livres d’Alain qui couvrent la plupart des thèmes classiques de la philosophie. Par ailleurs Alain est l’un des meilleurs pédagogues de la philosophie que je connaisse, doublé d’un non-conformiste, très attaché à sa liberté intellectuelle. On n’en ressort pas indemne.



Mais il faut toujours revenir aux Anciens ! Ils avaient compris, comme le montre Pierre Hadot, que si la philosophie n’est pas est une médecine de l’âme elle ne vaut pas une heure de peine…

Je recommande l’excellente petite collection Mille et une Nuits à 4 ou 5 euros  le volume.
Et voici quelques modernes :

Philippe Nemo invite Damien Theillier dans son émission sur la philosophie

Le 6 août 2012, Philippe Nemo me recevait dans le studio de Radio Courtoisie. M. Nemo est professeur de philosophie à l’ESCP Europe et à HEC, auteur de nombreux livres.

La discussion a porté sur l’enseignement de la philosophie et notamment sur mon manuel, édité sur le site : www.cours-de-philosophie.fr (version papier ou version numérique)

Le manuel est également disponible en version papier, avec son DVD, sur amazon.fr

Vous pouvez télécharger l’émission ici. (cliquer sur le lien)

L’enseignement de la philosophie

Emission de radio enregistrée le 3 septembre, diffusée le 5 et animée par Philippe Nemo.

Pour bien commencer 2011

Pour le Nouvel An, faites-vous offrir l’outil de travail qui va révolutionner votre approche de la philosophie et de la Culture G pour le bac ou pour les concours : le manuel CoursdePhilo (2e édition), avec son DVD, par Damien Theillier et Augustin Celier. Préface de Henri Hude.

Pour tout savoir sur ce manuel, pour voir les extraits et pour le commander en ligne, rendez-vous sur le site cours-de-philosophie.fr

Extraits

Sommaire intégral (disponible en pdf ici) :

I/ La Philosophie
● La grande question : Qu’est-ce que la Philosophie ?
● La pluralité des réponses
● La philosophie comme château
● Notre démarche pour vous faire réussir

II/ Les Anciens : le miracle grec
● L’émergence de la raison
● Le cosmos, principe et fin de toute chose
● Les caractéristiques de la pré-modernité
L’ordre et la fin de toute chose
La supériorité du tout sur la partie
Le cycle permanent et l’Histoire
● La Sagesse : une voie vers le bonheur
Socrate et la vertu
Les sceptiques : l’indifférence au vrai et au faux
Les épicuriens : réconcilier plaisir et vertu
Les stoïciens : suivre la nature
● Naissance de la politique
La cité et la liberté
Platon : échapper au relativisme et à l’opinion
Aristote : la sagesse du réel

III/ Le Moyen Age : humanisme et religion
● Raison et foi : une concurrence ouverte
● Religion et politique : la naissance de l’Etat
● La révolution biblique
● Une révolution éthique : l’émergence de l’humanisme
● Une révolution politique : la sortie de la religion

IV/ Les Lumières : liberté et égalité
● Nicolas Machiavel
● L’avènement du sujet : Descartes
● Les théories du contrat : Hobbes et Rousseau
● La naissance de l’économie politique : Adam Smith
● La liberté des modernes : Locke et Constant
● L’égalisation des conditions : Tocqueville
● Empirisme vs Rationalisme : la question de la vérité dans les sciences
● La technique, la science et l’éthique

IV/ La modernité et ses critiques : Individu et Société
● Marx : la lutte des classes
● Nietzsche : l’aristocratisme
● Freud : l’inconscient
● La mort de Dieu et la mort du sujet
L’existence de Dieu
L’individu conditionné
● Le droit
Le droit positif
Le droit naturel
● L’art
La vie et l’action
Le langage et l’art
Le génie de l’artiste
Art et philosophie
Art, morale et religion
● Justice et morale
La morale kantienne
Est-il permis de mentir afin de sauver la vie d’un ami ?
La morale utilitariste
Rawls et Nozick
● L’inhumanité : Eichmann à Jérusalem
● Limites et dérives de la démocratie
La tyrannie de la majorité
L’égalité au détriment de la liberté
Le despotisme tutélaire

Annexe 1 : Récapitulatif par notion
Annexe 2 : Méthodologie

Supplément de culture générale

I.L’héritage de la pensée grecque et latine
Repères
Protagoras et Gorgias de la rhétorique à la démocratie
Socrate et Calliclès : du plaisir au bonheur
Cicéron : penseur du droit naturel
Sénèque : peut-on être riche et vertueux ?

II.Les apports du judaïsme, du christianisme et de l’islam à la pensée occidentale
Repères
La querelle du rationalisme dans l’islam au Moyen-âge
Le judéo-christianisme et la naissance de l’esprit scientifique

III.Les étapes de la constitution des sciences exactes et des sciences de l’homme
Repères
Pascal et le Traité du vide
Claude Bernard et la méthode expérimentale

IV.L’essor technologique et l’idée de progrès
Repères
Auguste Comte : « savoir c’est prévoir »
Hannah Arendt : le triomphe de l’ « homo faber »

V.La société, le droit et l’État moderne
Repères
Benjamin Constant, penseur du libéralisme
Marx et la critique socialiste du libéralisme
Alexis de Tocqueville, critique de l’individualisme démocratique et du socialisme.
Hayek et Aron : héritiers de Tocqueville

VI.Les figures du moi et la question du sujet depuis la Renaissance
Repères
Les Méditations métaphysiques de Descartes ou l’émergence d’une philosophie de la subjectivité.
Jean-Jacques Rousseau et l’éthique de l’authenticité
La critique heideggérienne de l’humanisme et de la subjectivité

VII.L’esprit des Lumières et leur destin
Repères
Le rationalisme des Lumières
La révolte contre les Lumières, de Burke au romantisme allemand.

VIII.Quelques grands courants artistiques et esthétiques depuis la Renaissance
Repères
Esthétique classique et esthétique baroque
Marcel Proust : « la vraie vie (…) c’est la littérature. »
Oscar Wilde : « Regarder et voir sont choses toutes différentes »

IX.Les principaux courants idéologiques contemporains
Repères
Michel Foucault et la « pensée 68 »
Sartre et Aron : éthique de conviction et éthique de responsabilité
Bourdieu et Boudon : holisme et individualisme méthodologiques
Annexe 3 : Petite Bibliographie idéale de Culture générale

Un cadeau de Noël qui va booster votre avenir !

Pour Noël, faites-vous offrir l’outil de travail qui va révolutionner votre approche de la philosophie et de la Culture G pour le bac ou pour les concours : le manuel CoursdePhilo, avec son DVD, par Damien Theillier et Augustin Celier.

Pour tout savoir sur ce manuel, pour voir les extraits et pour le commander en ligne, rendez-vous sur le site cours-de-philosophie.fr

Voici le sommaire :

Sommaire intégral

Voici le sommaire complet du cours (disponible en pdf ici) :

I/ La Philosophie
● La grande question : Qu’est-ce que la Philosophie ?
● La pluralité des réponses
● La philosophie comme château
● Notre démarche pour vous faire réussir

II/ Les Anciens : le miracle grec
● L’émergence de la raison
● Le cosmos, principe et fin de toute chose
● Les caractéristiques de la pré-modernité
L’ordre et la fin de toute chose
La supériorité du tout sur la partie
Le cycle permanent et l’Histoire
● La Sagesse : une voie vers le bonheur
Socrate et la vertu
Les sceptiques : l’indifférence au vrai et au faux
Les épicuriens : réconcilier plaisir et vertu
Les stoïciens : suivre la nature
● Naissance de la politique
La cité et la liberté
Platon : échapper au relativisme et à l’opinion
Aristote : la sagesse du réel

III/ Le Moyen Age : humanisme et religion
● Raison et foi : une concurrence ouverte
● Religion et politique : la naissance de l’Etat
● La révolution biblique
● Une révolution éthique : l’émergence de l’humanisme
● Une révolution politique : la sortie de la religion

IV/ Les Lumières : liberté et égalité
● Nicolas Machiavel
● L’avènement du sujet : Descartes
● Les théories du contrat : Hobbes et Rousseau
● La naissance de l’économie politique : Adam Smith
● La liberté des modernes : Locke et Constant
● L’égalisation des conditions : Tocqueville
● Empirisme vs Rationalisme : la question de la vérité dans les sciences
● La technique, la science et l’éthique

IV/ La modernité et ses critiques : Individu et Société
● Marx : la lutte des classes
● Nietzsche : l’aristocratisme
● Freud : l’inconscient
● La mort de Dieu et la mort du sujet
L’existence de Dieu
L’individu conditionné
● Le droit
Le droit positif
Le droit naturel
● L’art
La vie et l’action
Le langage et l’art
Le génie de l’artiste
Art et philosophie
Art, morale et religion
● Justice et morale
La morale kantienne
Est-il permis de mentir afin de sauver la vie d’un ami ?
La morale utilitariste
Rawls et Nozick
● L’inhumanité : Eichmann à Jérusalem
● Limites et dérives de la démocratie
La tyrannie de la majorité
L’égalité au détriment de la liberté
Le despotisme tutélaire

Annexe 1 : Récapitulatif par notion
Annexe 2 : Méthodologie

Supplément de culture générale

I.L’héritage de la pensée grecque et latine
Repères
Protagoras et Gorgias de la rhétorique à la démocratie
Socrate et Calliclès : du plaisir au bonheur
Cicéron : penseur du droit naturel
Sénèque : peut-on être riche et vertueux ?

II.Les apports du judaïsme, du christianisme et de l’islam à la pensée occidentale
Repères
La querelle du rationalisme dans l’islam au Moyen-âge
Le judéo-christianisme et la naissance de l’esprit scientifique

III.Les étapes de la constitution des sciences exactes et des sciences de l’homme
Repères
Pascal et le Traité du vide
Claude Bernard et la méthode expérimentale

IV.L’essor technologique et l’idée de progrès
Repères
Auguste Comte : « savoir c’est prévoir »
Hannah Arendt : le triomphe de l’ « homo faber »

V.La société, le droit et l’État moderne
Repères
Benjamin Constant, penseur du libéralisme
Marx et la critique socialiste du libéralisme
Alexis de Tocqueville, critique de l’individualisme démocratique et du socialisme.
Hayek et Aron : héritiers de Tocqueville

VI.Les figures du moi et la question du sujet depuis la Renaissance
Repères
Les Méditations métaphysiques de Descartes ou l’émergence d’une philosophie de la subjectivité.
Jean-Jacques Rousseau et l’éthique de l’authenticité
La critique heideggérienne de l’humanisme et de la subjectivité

VII.L’esprit des Lumières et leur destin
Repères
Le rationalisme des Lumières
La révolte contre les Lumières, de Burke au romantisme allemand.

VIII.Quelques grands courants artistiques et esthétiques depuis la Renaissance
Repères
Esthétique classique et esthétique baroque
Marcel Proust : « la vraie vie (…) c’est la littérature. »
Oscar Wilde : « Regarder et voir sont choses toutes différentes »

IX.Les principaux courants idéologiques contemporains
Repères
Michel Foucault et la « pensée 68 »
Sartre et Aron : éthique de conviction et éthique de responsabilité
Bourdieu et Boudon : holisme et individualisme méthodologiques
Annexe 3 : Petite Bibliographie idéale de Culture générale

Philo pour tous

Dans le magazine 16 & + du mois de novembre
Cliquez 2 fois sur la photo pour voir le format original.

%d blogueurs aiment cette page :