Publicités

David Friedman

The Machinery of FreedomNew Rochelle: Arlington House, 1978.Vers une société sans État, Les Belles Lettres, Collection : Laissez faire, 1992

David Friedman, le fils de Milton, fournit une défense utilitariste de l’anarchie construite sur l’économie de Chicago plutôt que sur un discours à propos des droits. Le gouvernement est toujours inefficace en comparaison du marché. Il démontre comment le marché peut fournir des biens couramment considérés comme des biens publics, par exemples les routes ou la défense. Il veut de la concurrence entre les systèmes légaux. Son dernier ouvrage identifiait des exemples historiques d’anarchie, comme l’Islande médiévale.

David Friedman, Vers une société sans Etat, (extraits), chapitre 34 et 41, traduction François Guillaumat :

Chapitre 34 – Défense nationale : le problème difficile
Chapitre 41 – Difficultés de la position libertarienne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :