Frédéric Bastiat et le miracle du marché libre

a119c-chienbastiatUn miracle, le libre marché ? N’est-ce pas très légèrement exagéré, une louange un tantinet idéologique…?

Eh bien, à y réfléchir correctement, comme le fait ici Damien Theillier, non.

Le libre marché permet la coopération décentralisée de millions ou de milliards de personnes qui ne se connaissent pas, et ce de manière décentralisée, pour produire des millions de services, sans qu’un manager – ou un dictateur – ne soit aux commandes. Voilà qui est plutôt intéressant, n’est-ce pas ? Notamment en ce qui concerne le développement.

Ressources :

Le marché libre expliqué : Bastiat, Hayek et Friedman

Contre l’économie d’État. Par Frédéric Bastiat

La main invisible du marché

Les nouvelles objections contre le marché

SUIVRE LE MOOC DE DAMIEN THEILLIER
Pour suivre ce MOOC en bénéficiant des ressources complémentaires, des quizz et d’un espace de discussion en ligne, inscrivez-vous : http://www.ecoleliberte.fr/inscription/

S’ABONNER SUR LA CHAINE YOUTUBE : http://bit.ly/2dq6tnI

A SUIVRE :
– Site Web: http://www.ecoleliberte.fr/
– Facebook: https://www.facebook.com/ecoleliberte/
– Twitter: https://twitter.com/Ecole_liberte

Advertisements

3 Réponses

  1. Le libéralisme en économie n’est pas d’abord une théorie.C’est la pratique naturelle des échanges entre les êtres humains même bien avant l’instauration de la société organisée et conventionnelle. Les lois mêmes de celle-ci dérivent des coutumes des communautés entre elles et des individus entre eux. ce commerce est certainement à l’origine des sociétés et de leurs lois,d’abord sous forme religieuse.A l’origine,c’est-à-dire,non seulement dans leurs formes mais en tant que cause et raison de leur invention et de leur mise en pratique.
    Le libéralisme « économique » est la base de tous les autres dans d’autres domaines,et est,par principe,non seulement soumis à la loi sociale,mais base et origine de la loi.
    Et non pas,comme certaines extensions de sens dans d’autres domaines le présentent,un droit pour tout individu,de faire tout ce qu’il a envie de faire.Simplement le respect par la loi sociale et l’Etat, de la liberté fondamentale des individus à l’Echange,dans le cadre de certaines conditions conventionnelles dont l’ensemble formant la Loi.
    Si le comportement naturel des hommes revient apparemment à un miracle,c’est sans doute justement parce que inné et naturel,faisant de la nature,et non invention d’une pensée humaine,mais soumission à cette loi naturelle.

  2. « …faisant partie… » bien sûr

  3. Au fond, c’est à peu près exactement la même chose que ce que Smith a appelé « la main invisible du marché ».Cette main invisible,qui,bien sûr n’est qu’une image littéraire(que seuls les anti-libéraux traduisent bêtement comme une croyance matérielle),est juste cette force naturelle qui oblige toute société humaine à fonctionner sur le plan de l’échange dans tous les domaines,et qui,de toute façon,est, par elle-même,l’ordre du monde qui se manifeste toujours,que ce soit positivement,quand les hommes la comprennent et la respectent intelligemment,ou négativement quand ils prétendent la « changer » par une autorité étatique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :