Publicités

Bastiat, conception négative et conception positive de la loi

frédéric bLa Loi est un livre écrit il y a plus de 150 ans qui analyse ce qui se passe dans une société quand la loi devient un instrument entre les mains de ceux qui sont au pouvoir, plutôt qu’un outil pour protéger les droits et les libertés des individus. Le résultat de ce que Bastiat appelle « la spoliation légale » généralisée est chaos moral et politique, précisément parce que le droit et la morale ont été pervertis.

Pour Bastiat, la loi doit avoir un contenu négatif. Elle ne doit pas organiser la société, l’éducation, le travail ou la famille. Elle a pour fonction d’empêcher l’injustice.  Tant que l’on admettra que la loi peut être  détournée de son véritable but pour violer la propriété au lieu de la protéger, alors tout le monde voudra participer à ce détournement de la loi, tant pour se protéger de la spoliation que pour en profiter.

Pour bien le comprendre, voici une vidéo de Academy of Ideas, traduite par l’Institut Coppet :

Publicités

5 Réponses

  1. […] son temps, l’économiste et député Frédéric Bastiat disait qu’il votait « tantôt avec la gauche, tantôt avec la droite, selon le projet de loi […]

  2. […] Précision importante, il ne s’agit pas de mesurer votre sens moral. Les propositions qui sont ici soumises à votre jugement concernent la loi c’est-à-dire la contrainte juridique imposée à la société. Il ne faut pas confondre légal/illégal avec bien/mal ou moral/immoral. (Voir cette vidéo sur le sujet). […]

  3. Que Bastiat ai dit qu’il votait tantôt à gauche(ou plutôt « avec la gauche) qu’à droite peut troubler. Bien sûr qu’il n’y a que ou la droite ou la gauche. Encore que politiquement,cela fasse question, simple symbolisme historique. Enfin,selon ce symbolisme,des partis politiques se désignent eux-mêmes selon ce symbolisme.
    Même de ce point de vue,il n’existe donc que cette alternative,correspondant probablement à une loi naturelle,thèse-antithèse,comme tout bâton a deux bouts.Une devise de l’école des Arts et Métiers étant qu’il y a deux écoles,la bonne et la mauvaise.(écoles cad méthodes,manières de faire, de s’y prendre selon le cas).Certes,entre la pire et la meilleure,il y a cent manières,mais qui sont toutes,des intermédiaires entre les deux.
    Quelles que soient mes idées politiques en la matière,on peut supposer qu’il puiss arriver à un camp,et quelles que soient son idéologie,d’avoir de ci de là,des idées ponctuellement(même aléatoirement) meilleures que celles de l’autre.
    Mettons que cela puisse arriver,une personne réfléchie se préoccupera d’abord de la qualité de l’idée,avant sa provenance,nombre de propositions étant des synthèses plus ou moins bien ou mal bâclées des deux,disons extrêmes.
    Ainsi,peut se comprendre que Bastiat votait selon la teneur des idées présentées d’où qu’elles viennent,en vue de repousser ce qu’il estimait le moins bon.
    Cela lui arrivait-il souvent de voter à gauche ? Ce n’est pas dit dans la chanson !

  4. Pardon : ait dit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :