Publicités

Deux prêtres jésuites s’opposent sur le capitalisme et le rôle de l’État

sirico giraudSolène Tadié, journaliste à Aleteia, une agence de presse catholique à Rome, vient de publier un article sur deux pères  jésuites dont l’un, le père Sirico, est l’auteur d’un livre que j’ai présenté sur mon blog il y a quelques semaines.

Si le père Gaël Giraud et le père Robert Sirico font tous deux les mêmes constats, les conclusions qu’ils en tirent sont pour le moins divergentes.

A lire ici :

http://www.aleteia.org/fr/economie/article/deux-pretres-jesuites-sopposent-sur-le-capitalisme-et-le-role-de-letat-5845544207384576

Citation du père Sirico :

« Les pauvres sont les plus vulnérables dans toute société. Le meilleur remède à la pauvreté est une économie en croissance. Une telle économie fournit des emplois, des rémunérations plus élevées, de meilleures possibilités de carrières ou de réussite personnelle. Or une économie ne peut être en croissance que si le marché peut fonctionner de façon suffisamment efficace.
[…] La solution n’est pas alors d’entraver ou de détruire les institutions qui sont à la source du développement économique, mais plutôt de favoriser une éthique où ceux qui possèdent devront se pencher sur le sort de ceux qui n’ont pu bénéficier de ce développement et les aider. »
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :