Publicités

Test interactif sur la liberté

Faire le test en ligne (Ne pas cliquer sur « sans opinion ». Voir les explications détaillées ici et ici)

Précision importante, il ne s’agit pas de mesurer votre sens moral. Les propositions qui sont ici soumises à votre jugement ne concernent que la loi c’est-à-dire la contrainte juridique imposée à la société. Il ne faut pas confondre légal/illégal avec bien/mal ou moral/immoral. (Voir cette vidéo sur le sujet).

La liberté bien comprise ne refuse pas toute contrainte juridique mais seulement les contraintes arbitraires, celles qui nient le droit naturel de propriété, c’est-à-dire la sphère de liberté individuelle sans laquelle il n’est pas de dignité morale possible. En ce sens les libertariens ne sont pas des libertaires mais des défenseurs de la liberté négative : je suis libre si je ne subis pas l’intrusion forcée d’autrui dans ma vie, si je ne suis pas soumis à la volonté arbitraire d’un autre. Positivement, la liberté peut néanmoins se définir comme le droit de faire un choix volontaire, de décider pour soi-même et de poursuivre ses propres fins sans empiéter sur le droit d’autrui de faire de même (principe de non-agression).

Je suis libre si je peux disposer de moi-même, de ma personne, de mes facultés et de mes biens dans le respect d’autrui. Une société libre n’est pas une société parfaite, dans laquelle le mal aurait disparu, c’est une société dans laquelle l’individu est mieux respecté car il est tenu comme pleinement responsable de lui-même et de ses actes. Voir  sur ce sujet Douglas Rasmussen.

Ma conviction philosophique fondamentale est que l’ordre créé par l’initiative individuelle, dans un univers institutionnel respectueux de ce qui fait l’homme (la propriété naturelle), est plus juste et plus efficace à la fois que celui qui naît de l’ordre artificiel, décidé et dessiné, comme le feraient des architectes sociaux, par quelques bureaucrates, élus ou non.

A lire : Etes-vous conservateur, progressiste ou libéral ?

Mon score à ce test :

mon résultat

Publicités

2 Réponses

  1. […] Chaque fois que vous êtes d’accord avec l’une des propositions suivantes, encerclez les lettres C ou E. Si vous êtes opposé à la proposition, encerclez la lettre N. N’inscrivez rien si vous n’avez pas d’opinion. Vous trouverez la version interactive de ce test ici. Si vous voulez voir mon résultat à ce test, c’est ici. […]

  2. […] Dans un article déjà ancien (Test politique : existe-t-il un autre choix que la droite ou la gauche ?), j’avais repris et exposé le diagramme de Nolan. J’expliquais que le problème principal de l’axe gauche-droite est qu’il ne laisse aucune place à la pensée libérale, celle-ci ne pouvant être rangée ni avec l’égalitarisme de la gauche (le progressisme), ni avec le nationalisme de la droite (le conservatisme). Par ailleurs, il y a des conservateurs à gauche et des progressistes à droite. Donc l’axe gauche-droite n’est pas le plus pertinent pour penser la politique. (Voir ici le test à faire en ligne) […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :